Guides de jeu

Guides de jeu

Roulette Française

La roulette par excellence avec une mise en scène spectaculaire.

Ce que vous devez savoir

La roulette est l'un des jeux d'argent les plus anciens au monde, voilà pourquoi différentes hypothèses ont été formulées sur ses origines. Elle a évolué depuis le jeu pratiqué dans la Chine antique, puis comme méthode d'entraînement dans les camps de l'Empire romain pour occuper les soldats jusqu'à son apparition dans la France du XVIIe siècle grâce à Blaise Pascal, qui conçut une roulette avec 36 numéros.

Le jeu continua à se développer jusqu'au XIXe siècle, les frères français François et Louis Blanc ajoutèrent le numéro 0 et la roulette s'introduisit pour la première fois au casino de Monte-Carlo sous la forme que nous connaissons aujourd'hui.

Vous devez savoir qu'à la Roulette Française :

  • Il n'y a pas de limite de participants.
  • Tous les joueurs utilisent le même type de jetons, qui sont de même valeurs.
  • Le croupier est la personne chargée d'annoncer le début de la partie, le numéro gagnant et de payer les gains. En plus, si vous le souhaitez, il peut vous aider à placer vos mises.

Comment Jouer

Le système de jeu est le même que celui de la roulette américaine. La principale différence est que le tapis de jeu de la roulette américaine dispose de chances simples (Noir/Rouge ; Pair/Impair et Passe/Manque) d'un seul côté, alors que la roulette française les dispose des deux côtés.

Les joueurs doivent réaliser leur mise avant que le croupier ne dise : « Rien ne va plus ». Il fera rouler la bille sur le cylindre de la roulette qui, après avoir fait plusieurs tours, s'arrêtera sur l'une de ses cases numérotées de 0 à 36. La case où elle tombera déterminera le numéro gagnant. Le croupier annonce le numéro gagnant, les mises qui ont reçu un gain et, ensuite, il les paie.

Type de Mises

À la roulette française, il est possible de réaliser des mises en prenant comme référence le Tapis et/ou le Cylindre.

Mise Tapis - Chance Simples

Dans cette modalité, le joueur lui-même à l'habitude de placer ses jetons sur la table. C'est le type de mise le plus simple, car il s'agit de jouer avec 18 numéros selon l'option choisie (Rouge/Noir ; Pair/Impair et Manque/Passe). Le gain est de 1x1.

Mise Tapis - Chances Multiples

Ce sont celles où le joueur avec un seul jeton couvre différentes possibilités d'avoir le numéro gagnant. Nous détaillons ci-dessous les différentes manières d'avoir les numéros gagnants :

Numéro plein : Mise où l'on joue un seul numéro. Le gain est de 35x1.

Cheval : La mise englobe deux numéros contigus sur le tapis, disposés horizontalement ou verticalement. Pour cela, le jeton est placé sur la ligne qui sépare les deux numéros. Le gain est de 17x1.

Transversale : On joue les trois numéros situés sur l'une des lignes horizontales du tapis. Il est aussi possible de miser sur le 0, 1 et 2 ou sur le 0, 2 et 3. Le gain est de 11x1.

Carré : La mise englobe les quatre numéros contigus sur le tapis ou le 0, 1, 2 et 3. Le jeton est placé pour cela au centre des quatre numéros. Le gain est de 8x1.

Sizain : La mise englobe les six numéros situés dans les deux lignes contiguës de trois numéros horizontaux. Le gain est de 5x1.

Colonne : La mise englobe les 12 numéros qui se trouvent dans la colonne choisie. Le gain est de 2x1.

Douzaine : La mise englobe les douze numéros qui sont situés dans la douzaine choisie (P12, M12, D12 ; Douze premiers ou Douze milieu ou Douze derniers). Le gain est de 2x1.

Deux colonnes (colonne à cheval) : La mise englobe tous les numéros situés dans deux des trois colonnes composant le tapis. Pour cela, le jeton est placé sur la ligne qui sépare les deux colonnes sur le tapis. Le gain est de 0,5x1.

Double douzaine (douzaine à cheval) : La mise englobe tous les numéros situés dans deux des trois douzaines composant le tapis. P12 (Douze premiers) de 1 au 12 : M12 (Douze milieu), du 13 au 24 ; D12 (Douze derniers) du 25 au 36. Pour cela, le jeton est placé sur la ligne qui sépare les cases correspondant à chaque douzaine. Le gain est de 0,5x1.

Mise Cylindre

Il s'agit de couvrir la plus grande quantité possible de numéros du tapis en utilisant le moins de jetons possible. Prenez note des MISES SUIVANTES PAR SECTEURS:

Les voisins d'un numéro : La mise est effectuée sur le numéro choisi de la roulette et sur les numéros situés des deux côtés du cylindre : les voisins. Par exemple, si l'on réalise une mise sur le 0 et un voisin, on parie sur le 0, le 26 et le 32. Si l'on parie sur le 0 et deux voisins, cela englobera les numéros 0, 3, 15, 26 et 32.

Voisins du 0 : avec neuf jetons, 17 numéros sont couverts. Les jetons sont placés de la façon suivante :

  • 2 jetons sur la transversale 0, 2,3.
  • 1 jeton sur les chevaux 4/7, 12/15, 18/21, 19/22.
  • 2 jetons sur le carré 25/29 et un jeton sur le cheval 32/35.

0 et voisins : avec 10 jetons, 17 numéros sont couverts. Les jetons sont placés comme pour les Voisins du zéro en ajoutant un Plein sur le 0.

Le tiers du cylindre : avec six jetons, 12 numéros sont couverts. La mise est effectuée sur les numéros qui se situent dans la zone indiquée du cylindre de la roulette. Dans ce cas, les mises sont effectuées avec la modalité du cheval et elles sont placées de la façon suivante :

  • 5/8, 10/11, 13/16, 23/24, 27/30 et 33/36.

Orphelins : avec cinq fiches, on joue avec huit numéros. La mise est effectuée sur les numéros qui se situent dans les zones indiquées du cylindre de la roulette. Les jetons sont placés de la façon suivante : 

  • L'un en plein sur le 1.
  • L'un sur les chevaux 6/9, 14/17, 17/20 et 31/34.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. En savoir plus sur Politique des cookies